Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Le bain dérivatif

Pour la rétention d’eau j’aime beaucoup utiliser la recette de l’huile drainante … mais pour compléter le duo brossage à sec / huile drainante, quand les températures grimpent j’aime également pratiquer les bains dérivatifs dans la journée pour encore plus d’effets et de bien-être.
Cette technique peu sembler surprenante à première vue mais pratiquée régulièrement elle apporte de réels bienfaits*, notamment en été. 

Les bains dérivatifs,  qu’est-ce que c’est ?
Une technique naturelle vieille comme le monde et une pratique d’hygiène de vie utilisée depuis longtemps en naturopathie, remise au goût du jour par France Guillain qui consiste à rafraîchir l’entre-jambe avec de l’eau fraîche ou des poches de glace spécifiques ! 

A quoi ça sert *?
Pour faire simple, les bains dérivatifs servent à faire baisser la température interne quand elle est trop élevée ce qui permet de ramener certains facteurs internes à l’équilibre et apporter confort et bien-être
Dans de nombreuses populations il est d’usage de marcher plusieurs heures par jour nu sous des vêtements amples pour rafraîchir cette zone ou encore d’utiliser de l’eau fraîche à la place du papier toilette et bien les bains dérivatifs c’est un peu le même principe pour nous qui portons des sous vêtements serrés 365 jours par an, et qui sommes de plus en plus sédentaires ! 

Les bains dérivatifs sont utiles par exemple pour:
– Rafraîchir en cas de fortes chaleurs 
– Atténuer la sensation de jambes lourdes
– Diminuer la rétention d’eau
– Affiner la silhouette via l’élimination des mauvaises graisses
– Faire baisser l’état inflammatoire et certaines douleurs liées
– Améliorer le sommeil
– Améliorer la digestion et la constipation
– Redonner de la vitalité 
– Booster la sérotonine (hormone anti-stress)
– Améliorer l’immunité

On fait comment ? 
Avant pour pratiquer le bain dérivatif, il fallait ….s’asseoir sur un bidet rempli d’eau fraîche minimum 2 fois 30 minutes par jour et se rafraîchir le périnée et les plis de l’aine à l’aide d’un gant de toilette qu’on plongé sans cesse dans l’eau fraîche !! (voilà pourquoi il avait des bidets dans les salles de bains)
Aujourd’hui, le plus simple est d’utiliser des poches de glaces spécifiques (je recommande les poches yokool parfaitement adaptées à cette utilisation) que l’on place au congélateur. Lorsque la poche est bien froide, on l’a place dans une pochette en coton adaptée et on vient la positionner dans … son slip ! l’idéal est de marcher avec puisqu’il y a 2 facteurs dans les bains dérivatifs : le froid ET la friction)
On la change dès qu’on ne sent plus la fraîcheur (il est recommandé d’en avoir minimum 2 pour permettre d’avoir une rotation) et on la garde plusieurs heures par jour au fil de la journée (sauf pendant et juste après un repas). C’est totalement invisible sous vos vêtements 😉 

Pour celles qui seraient réticentes à mettre une poche de glace dans leur culotte, il existe le Ucansit, une grande poche de gel qui se pose sur un siège, parfait au bureau pendant que vous travailler !

Pour qui ? 
Tout le monde, hommes et femmes de tous âges !

Si vous voulez en savoir plus sur cette technique, il y a le livre de France Guillain “Le bain dérivatif” 

*Dans le cadre d’une hygiène de vie saine et équilibrée. Ne remplace pas un suivi et un traitement médical. 

Articles récents

Catégories

Archives

Laisser un commentaire

*

code