Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Détox ou pas détox ?


Après les fêtes c’est LE mot qui circule partout : magazines, réseaux sociaux, pubs TV … un peu comme l’appel aux régimes avant l’été !
Mais ATTENTION, l’hiver n’est pas du tout la période idéale pour une cure détox profonde, l’organisme a besoin de toute son énergie pour affronter le froid et maintenir son équilibre et bien souvent à cette période, on n’a pas la force vitale nécessaire pour gérer une détoxification. On ne va donc surtout pas détoxifier le corps en hiver comme au printemps.
Oui on a fait des excès pendant les fêtes …. Et c’est OK ! Pas besoin de culpabiliser …. Il ne faut pas oublier que profiter, se faire plaisir, partager un bon repas avec des gens qu’on aime dans une bonne ambiance, … est très important.
 
Mais alors on fait quoi ? détox ou pas détox ?

Tout d’abord tout dépend de chacun, de son hygiène de vie globale, de sa manière de s’alimenter au quotidien, de son état de santé, de fatigue, de stress … il faut donc ADAPTER !! Adapter la durée, l’intensité, la méthode … il peut être intéressant de se faire accompagner et éviter de se lancer tout seul dans une cure détox pour éviter les mauvaises surprises.
 
Ce qui est sûr c’est qu’on ne se lance pas dans un régime drastique ou dans des restrictions alimentaires trop importantes, votre corps n’apprécierait clairement pas !!  Le résultat serait même contre-productif, puisque en faisant cela vous allez créer un stress pour l’organisme qui engendrera encore plus de toxines, de la fatigue …. !!
 
Donc au lieu de se priver pour compenser les excès des fêtes on se « contente » d’adopter (ou de reprendre) un bon équilibre alimentaire et une bonne hygiène de vie progressivement en adoptant des petits gestes pour soutenir et aider le travail du foie !
Tous ces petits gestes quotidiens remettront votre organisme à l’équilibre sans frustration, sans stress ….
 
Alors concrètement on fait quoi ?
 
+  On mange PLUS DE LÉGUMES :
On privilégie les légumes de saison, locaux et/ou bio, on les préfère plutôt cuits que crus, et si vous aimez intégrez des légumes qui soutiennent le foie comme le radis noir, le fenouil, les artichauts, les choux de bruxelles, l’ail, l’endive et plus généralement tous les légumes verts.
– On DIMINUE sa consommation de PROTÉINES ANIMALES :
Et notamment les viandes grasses, la charcuterie, …. !  On les remplace régulièrement par des protéines végétales et particulièrement des légumineuses parfaites à cette saison.
 
+ On CUISINE MAISON :
On privilégie le fait mais à partir d’aliments bruts. Pas besoin de se lancer dans des grandes recettes, ni d’y passer vos journées, misez sur le simple (légumes cuits / féculents / légumineuses ou poisson ou viande maigre). Pensez à préparer et à faire cuire vos légumes et féculents à l’avance, conservez les au réfrigérateur, cela vous évitera de vous jeter sur n’importe quoi le soir en rentrant du travail, vous n’aurez plus qu’à réchauffer !!
– On LIMITE / ÉVITE LES PLATS INDUSTRIELS:
Riches en graisses saturées, sucres raffinés, additifs, …. Ils ne feront qu’augmenter la charge de toxines sans vous apporter les vitamines et nutriments essentiels pour soutenir la détoxification naturelle du foie.
 
+ On PRIVILÉGIE LES CÉRÉALES COMPLÈTES :
Bien plus riches en nutriments, en fibres et à l’index glycémique plus faibles les céréales complètes ont tout bon. Si vous n’êtes pas habitués commencer éventuellement par des céréales demi-complètes … et adaptez selon votre tolérance.
– On ÉVITE LES CÉRÉALES RAFFINÉES :
Elles n’apportent aucun bienfait et ne font qu’augmenter la charge glycémique de l’organisme ce qui provoque un pic de glycémie et peut engendrer fatigue post repas, fringales ….
 
+ On ÉCOUTE SON CORPS :
On apprend (ou réapprend) à écouter les signaux de notre corps : on mange quand on a faim, on s’arrête quand on a plus faim, on écoute ses envies (celles du corps pas de votre mental !). Le corps sait ce dont il a besoin, faites-lui confiance.
– On ÉVITE LES RESTRICTIONS / FRUSTRATIONS:
On ne mange pas une assiette de légumes vapeur sans gras qui ne nous fait pas envie juste  pour compenser les 3 parts de galettes englouties la veille 😉 La frustration n’apporte rien de bon.
 
+ On prend des ENCAS-SAINS :
Idem on arrête de diaboliser la pause goûter ! Elle peut être totalement adaptée si on la choisit bien et même bénéfique puisqu’elle vous évitera de vous ruer sur le paquet de gâteaux apéro ou le fromage le soir en rentrant affamé !
On prend un fruit, une petite poignée d’oléagineux et on peut même s’accorder un carré de bon chocolat à 70% si on en a envie
– On ÉVITE les GRIGNOTAGES :
Contrairement à un encas sain prit à 17h ou à 11h, les grignotages incessants tout au long de la journée ne sont pas bons.

+ On pense à bien S’HYDRATER :
Pour s’hydrater on boit de l’EAU !! Si vous avez du mal avec le froid à boire de l’eau pure, vous pouvez essayer de boire de l’eau légèrement chauffée à 50°C …
Vous pouvez également boire des infusions à bases de plantes qui soutiennent doucement le système digestif : thym, romarin, menthe poivrée, chardon marie, … Si vous aimez vous pouvez également ajouter des petits morceaux de gingembre dans votre infusion.
– On LIMITE / ÉVITE LE CAFÉ ET LE THÉ NOIR :
Ils ne feront que vous déshydrater davantage ….
Vous pouvez également prendre 1 à 2 tasses de thé vert par jour pour son effet anti-oxydant.
 
+ On SOUTIEN LE FOIE :
Manger léger le soir, et ensuite rien de mieux à cette période pour soutenir et aider le travail du foie que d’appliquer une petite bouillotte chaude pendant 20 min sur le foie après le repas …. En plus d’aider le foie, la sensation est très agréable et relaxante …. De quoi passer une bonne nuit !
Selon les cas on peut éventuellement soutenir également le foie avec des plantes douces : desmodium, chardon marie.
– On ÉVITE LES CURES DÉTOX DRASTIQUES :
Non par exemple aux cures de jus verts (on peut en intégrer dans son quotidien mais on ne fait pas de cure de jus sur plusieurs jours) et autres cures trop intenses.
 
+ On BOUGE ET on S’OXYGÈNE :
L’alimentation est un grand pilier pour aider l’organisme à se libérer des toxines mais seul il n’est pas suffisant …. Il est important de l’aider en bougeant régulièrement. Pas besoin de faire 2h de sport par jour, mais déjà marcher 30 minutes par jour sera précieux ! D’ailleurs je le répète toujours à mes consultants mieux vaut marcher 30 minutes par jour que faire 3h de sport intense 1 fois de temps en temps, c’est la régularité qui prime !
Et même s’il fait froid, il est important de penser à s’oxygéner, à aérer régulièrement votre intérieur pour renouveler l’air …
– On ÉVITE LA SÉDENTARITÉ :
Même si je vous l’accorde à cette période, il est tentant de rester sous la couette ou sous le plaid sur le canapé devant netflix, on pense à bouger régulièrement et ce surtout si vous êtes en télétravail !!
 
Vous l’aurez compris la période n’est pas propice à une grande détoxification de l’organisme qui devra attendre le printemps ! Mais grâce à de petits gestes simples à intégrer au quotidien on va aider et soutenir le travail du foie, organe majeur de la détoxification et ainsi l’aider à se libérer naturellement des toxines accumulées lors des fêtes avec les excès d’alcool, chocolats, sucres, gras, …  le tout sans stress, sans contrainte !
L’idéal serait bien entendu de garder toutes ces bonnes habitudes d’hygiène de vie de manière durable … sans oublier de se faire plaisir (sans culpabiliser !)
N’hésitez pas à vous faire accompagner pour avoir des conseils personnalisés et éviter de fatiguer encore davantage votre organisme, d’engendrer du stress ou de créer des carences …. Et surtout écouter votre corps et non pas ce que l’on vous dit de faire à droite ou à gauche !

Articles récents

Catégories

Archives

Laisser un commentaire

*

code